Vacances musicales : Les adultes sont aussi concernées que les enfants.


« La formation ici est vraiment impeccable et mes attentes sont déjà très comblées.
Ici à Bawfu-Yir, les encadreurs mettent l’accent à ce que tout un chacun de nous puisse avoir la connaissance et pouvoir se débrouiller seul.
C’est vraiment parfait. J’ai eu à assister à des formations musicales, mais je n’ai pas vu une formation aussi intense que celle-ci. En une semaine, nos encadreurs ont pu amener leurs participants à manipuler les instruments de musique, à jouer.
Dans certaines formations, on ne te donne pas assez de temps pour t’entrainer à la batterie ou à un autre instrument et on te dit de dégager : c’est vrai que très souvent, les apprenants sont nombreux mais c’est comme si l’encadreur voulait faire vite pour s’en débarrasser. Bravo aux encadreurs de Bawfu-Yir qui sont vraiment pétris d’expériences et de savoir-faire » Dixit Daniella Nikièma/Sama.

Daniella Nikièma/Sama

La cérémonie de lancement des Vacances musicales de Bawfu-Yir ont eu lieu le lundi 26 juillet 2021 du côté de l’école Apostolique de Gounghin.
Vacances musicales qui regroupent aussi bien les enfants que les adultes, Féminin Actu, toujours au cœur de l’actualité, a recueilli les points de vue de certains apprenants adultes à une semaine de leur formation.
La formation des adultes se passe tous les lundis, mardis, mercredis et vendredis soirs à partir de 15h.
Daniella Nikièma/Sama est une jeune femme venue se former en batterie.
Daniella qui a été piquée par le virus de la musique depuis son enfance, et qui est épatée de voir les autres jouer, a confié être venue se former en batterie pour pouvoir avoir certaines notions et pour aussi ressembler aux autres. Le fait d’être venue apprendre revêt une signification, a-t-elle dit «  je veux que quand on parle de musiciens, qu’il puisse avoir une femme qui puisse pouvoir jouer un peu la batterie pour défier en quelque sorte les hommes ».
Daniella qui a félicité les encadreurs pour leur empathie, leur disponibilité, leur amour pour le travail très bien fait, est très satisfaite puisque selon elle, ses attentes sont largement comblées.
La jeune femme qui est surprise de l’approche des encadreurs, a invité les autres encadreurs des autres structures de formation à emboiter le pas des encadreurs de Bawfu-Yir car pour elle, les encadreurs doivent s’investir et accompagner les apprenants à bien maitriser ce qu’ils apprennent.
Même son de cloche pour l’étudiant à l’école de musique, Armel Hyppolite Kabore .

Armel Hyppolite,

La musique étant une passion, Armel qui a des amis aussi passionnés en musique que lui, a eu la chance de bénéficier d’une formation en musique grâce à ces derniers a-t-il dit fièrement.
Cependant, cette formation a été possible grâce à sa chorale pour assurer la relève a-t-il mentionné et d’indiquer qu’ils avaient des cours de solfège, leurs encadreurs les apprenaient à comment lire les notes musicales et à partir de 18h, ils repartaient dans leurs ateliers «  on a déjà vu les rythmes qu’on peut exécuter à l’aise (plus de 4rythmes) ».
Armel a trouvé très rigoureux l’encadrement «  on apprend et évolue vite ensemble du moment qu’on est là pour un mois, on n’a pas le temps de s’arrêter ; on avance rapidement, les professeurs sont de taille et sont disponibles à tout moment ».
En ce qui concerne le niveau à une semaine des cours, EL Hadj Idriss Paco Koté professeur de musique l’a trouvé disparate « je trouve que le niveau est disparate parce qu’il y’à différents niveaux dans la classe ; ce qui fait qu’on ne peut pas avancer rapidement : il faut tenir compte des préoccupations de tout le monde et on est souvent obligé de revenir sur ce qu’on a vu pour que les autres puissent suivre ».
EL Hadj Idriss Paco Koté est professeur de musique dans les matières de la théorie, de l’harmonie et en pratique joue le saxophone.
El Hadj Idriss Paco Koté

Il donne aussi des cours de solfège divisés en deux parties : la pratique théorie qui explique les signes conventionnels qui servent à écrire la musique et les lois qui les coordonnent et la lecture des notes sur la batterie.

benedicteoued@gmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.