Leadership féminin dans les médias : Bassératou Kindo s’interroge sur la faible implication des femmes journalistes.

 «  Accentuations de la prise de parole des femmes dans les médias » est le thème retenu lors de l’atelier organisé par la promotrice du média féminin en ligne Mousso news, Bassératou Kindo le mardi 12 octobre 2023 à Ouagadougou.

Cette rencontre qui a réuni une quinzaine de journalistes et une quinzaine de femmes leaders entre dans le cadre du programme « Voix et leadership des femmes » a expliqué Bassératou «  on a voulu initier cet atelier pour mettre en avant les femmes et les journalistes afin  qu’elles puissent discuter de ce  pourquoi les femmes s’expriment peu dans les médias, qu’elles sont les difficultés et obstacles auxquels elles sont confrontées pour qu’ensemble on puisse poser le doigt sur le problème afin de trouver des solutions ».

A la suite de cette conférence, Bassératou prévoit organiser un panel pour l’identité réelle de la femme, a-t-elle confié « Mais avant cela, on essaie de produire des articles, on essaie d’aller vers les femmes surtout celles qui évoluent dans des domaines comme la science et bien d’autres essayer d’écrire sur ces femmes. Cependant, il faut reconnaître que c’est très difficile car à chaque fois que nous allons vers ces femmes elles nous disent qu’elles vont demander la permission à leur conjoint ».

Pour l’un des communicateurs, Michel Nana des Editions le Pays, l’idée est de permettre aux femmes qui occupent des responsabilités dans des structures, une fois retournées dans leur travail, qu’elles puissent tenir compte des médias dans leurs activités parce que pour lui,  les médias veulent des femmes pour s’exprimer sur ces sujets divers «  Les femmes ne sont pas disponibles pour plusieurs raisons alors que si elles ne s’expriment pas, d’autres personnes parleront à leur place.

Quand on parle de la promotion du genre, il faut faire en sorte que dans les contenus médiatiques, tout transparaît que ce soit au niveau des hommes, qu’il yait de l’équilibre au niveau de l’information ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.