Insécurité au Burkina Faso (BF) : Au secours pour Dori.

Dori tout comme Fada, est confronté depuis un certain temps à des difficultés et pas des moindres.
Que se passe-t-il vraiment à Dori (localité située à 272 kms de la capitale Ouagadougou dans le Sahel) ?
Pour en savoir d’avantage, Féminin Actu, a joint au téléphone le jeudi 14avril 2022 dans la soirée, le président du MBDHP (mouvement burkinabé des droits de l’homme et du peuple), Directeur exécutif du CGS ( centre pour la bonne gouvernance au Sahel) Séno, Hoeffi Abdoul Dicko.
« Dori est confrontée à trois difficultés majeures que sont le manque d’eau, les délestages et le disfonctionnement des deux réseaux téléphoniques (Telmob, Orange) » Dixit Abdoul.
En ce qui concerne le problème de l’eau, Abdoul a confié que cela fait un mois, une semaine que la ville de Dori est sans eau « Les gens ont fait un mois, une semaine sans eau ; tout est compliqué. Des personnes ont creusé des puits traditionnels dans la marre pour pouvoir avoir l’eau.
S’en est suivi des mouvements sociaux. Actuellement, l’ONEA a eu un groupe ; il parait que c’est le CICR qui leur a envoyé le groupe et JAM Gold se préparait aussi pour leur venir en aide ».
Pour Abdoul, c’est bien dommage qu’un EPE (établissement public de l’Etat) qui doit se prendre totalement en charge et qui fait payer cher l’eau ; que ce soient des structures privées qui lui viennent en aide en lui octroyant des groupes « c’est vraiment un signe de mal gouvernance », a-t-il dit.
En plus du problème d’eau, il y’a aussi le problème d’électricité qui continue toujours a-t-il souligné tristement «  Actuellement, il y’a le problème d’électricité qui perdure aussi ; ce qui fait que les services publics ne marchent même plus, les services même en gros (les commerçants se cherchent , on a pas deux heures, trois heures de courant par jour ( là aussi les gens se cherchent et j’aurai appris que la SONABEL avait eu un groupe avant-hier ( mardi 12 avril 2022) ; on est là, on regarde ».
Pour les téléphonies, il se pose un problème crucial de réseau, a-t-il conclu «  Chaque jour, entre 17h15-20, on ne peut plus se connecter à Telmob jusqu’au lendemain matin entre 7h30-8h et avant-hier on avait fait deux jours sans avoir Orange ; ce qui fait qu’on était pratiquement sans réseau. Il en est aussi de même pour TELECEL dont le réseau balance ».

benedicteoued@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *